Plénière 1 | Atelier hors série : Regards sur les droits de la personne et les droits autochtones

13 h à 16 h Salle Richelieu B-C

Regard sur certaines questions qui préoccupent les autochtones tant à l’égard du droit que du système de justice sous l’angle de la réconciliation. Exploration de ce thème des plus complexes par l’entremise d’acteurs de premier plan qui serviront de guides aux congressistes.

Objectif de l’atelier :

  • Susciter une réflexion sur certaines questions qui préoccupent les autochtones tant à l’égard du droit que du système de justice sous l’angle de la réconciliation.
  • Inspirer les praticiens en les exposant à certaines connaissances autochtones.
  • Mobiliser les avocats (de spectateur à agent de changement)


BLOC 1 | Conférence


La solution aux problèmes des communautés autochtones passe par une démarche de plusieurs étapes. Les Autochtones doivent être intégrés à l’avenir du Canada, et ce, de façon significative, au niveau politique, mais aussi économique. Le développement économique est donc l’un des leviers et le développement du Nord canadien un enjeu de taille puisqu’il s’agit d’investissements majeurs sur du territoire autochtone. Il est essentiel que ces communautés obtiennent leur juste part des retombées économiques de ces projets, mais sans pour autant négliger le respect de l’environnement. Dans cette période où les possibilités de changement et de transformation de la relation avec les peuples autochtones sont importantes, la possibilité pour les autochtones d’exercer leur droit à l’autodétermination et d’assurer librement leur développement économique, social et culturel est enjeu mobilisateur pour toute la société canadienne.

La conférence se déroulera en anglais (traduction simultanée disponible).

A multi-step approach is the key to solving the problems relating to aboriginal communities: The aboriginals must be significantly integrated—both politically and economically—into Canada's future. Economic development is therefore one of the levers and the development of Canada's Far North is a big challenge, because it involves major investments on aboriginal territory. It is essential that these communities obtain their fair share of the economic spin-offs of such projects, but without neglecting respect for the environment in so doing. During this time of great opportunities for changing and transforming relations with aboriginals, the possibility of aboriginals' exercising their right to self-determination and freely ensuring their economic, social and cultural development is a mobilizing challenge for Canadian society as a whole—a challenge that is capable of attracting people's support.

Conférencier :
  • M. Phil Fontaine, officier de l'Ordre du Canada et ex-chef de l’Assemblée des Premières Nations

BLOC 2 | Table ronde

Participants :
  • Me Johanne McNeil, présidente du Comité en regard du droit des peuples autochtones du Barreau du Québec
  • M. Dominique Rankin, chef héréditaire algonquin et Mme Marie-Josée Tardif. Les deux sont cofondateurs de l'Organisme Kina8at, et coauteurs du livre On nous appelait les sauvages
  • Me Ghislain Otis, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la diversité juridique et les peuples autochtones
  • Me Jonathan Genest-Jourdain, avocat exerçant auprès des communautés autochtones, député de Manicouagan et porte-parole adjoint en matière d'affaires autochtones

Animatrice : Me Pascale O’Bomsawin

Thème et questions pour l’échange :

  • Portrait actuel autochtone en lien avec les cinq missions du Barreau du Québec.
  • Témoignage des impacts saisissants de la Loi des Indiens et sur l’épreuve du pensionnat indien.
  • Réflexion sur les transformations à apporter dans nos organisations pour le bien-être de notre société et notre propre bien-être.
  • Survol des décisions de la Cour suprême portant sur les droits ancestraux et leurs conséquences sur les relations avec les peuples autochtones.
  • L’influence autochtone dans les modes alternatifs de résolution des différends. Inspiration et réflexion.
  • Les impacts de l’engorgement du rôle de la Cour itinérante et du nombre insuffisant de conseillers parajudiciaires.
  • Le décrochage institutionnel : méconnaissance de la mission du Barreau du Québec par les communautés autochtones.
  • La sous-représentation des Autochtones parmi les avocates au Québec.

 
PLAN DES SALLES
LÉGENDE
Axe TENDANCES TENDANCES
Phénomènes de société, arrêts récents et surprenants, transformations de la pratique et de la profession.
 
Axe HABILETÉS HABILETÉS
Série de cours pratiques et d’ateliers offerte afin de développer des habiletés particulières.
 
Axe SAVOIRS SAVOIRS
Analyse plus en profondeur des notions de droit dans des domaines spécifiques et vous permet de rafraîchir votre conception d’un domaine précis.
 
Axe NOUVELLES LÉGISLATIONS NOUVELLES LÉGISLATIONS
Propose une incursion dans l’univers législatif en présentant les projets de loi, chantiers législatifs et réformes qui auront un impact sur la profession.
($) Activité payante en sus du prix de l’inscription    
 

              
     Utilisez #CongresBQ2015 pour parler de nous!#CongresBQ2015